Sélectionner une page

Une affaire de famille …

Torréfaction Le Bon Café en Corse

Torréfaction « Le Bon Café » à Ile Rousse

Depuis 1932 …

En plein cœur d’Ile Rousse, en Balagne, se trouve une superbe torréfaction datant de 1932 et tenue depuis presque toujours par la famille Franceschini … Le Bon Café – Torréfaction.

A l’intérieur, le temps s’est arrêté, des moulins à café et autres accessoires d’antan ornent les étagères et décorent les murs… mais surtout, au milieu de la pièce trône cette machine à torréfier aussi ancienne que ce local !

Le comptoir de la torrefaction

Le comptoir du torréfacteur

les moulins de la torréfaction

Les anciens moulin à moudre le café

Il veille aux grains : Doumè …

Aux commandes de cette machine, « Doumè », qui m’explique que le café y arrive vert, la chaleur atteint alors 200 degrés en 30 à 40 minutes environ jusqu’à ce que l’œil expert de cet homme décide que le grain a atteint sa couleur idéale « robe de moine » et ouvre la trappe pour que le café ainsi torréfié « chante » (sorte de crépitement bien particulier) et refroidisse dans le brasseur pendant encore 40 minutes minimum !

machine à torréfier

Ancienne machine à torréfier

le torréfacteur Doumè

Doumè et moi

four pour torréfier

Le four de la machine à torréfier

Un expert en la matière : Jean-Ba

« Jean-Ba », lui, me rappelle qu’il y a bien 2 familles de café : l’arabica et le robusta ! Ici l’arabica arrive principalement d’Amérique du Sud (Brésil, Colombie, Nicaragua, Costa Rica, Honduras) mais aussi d’Afrique pour le fameux Moka d’Ethiopie … Le robusta arrive du Vietnam.
Il précise également que le robusta est plus fort en caféine, plus corsé, plus amer mais aussi moins cher que l’arabica…

différents sacs de café

Décoration de la torréfaction avec les sacs de cafés

grains de café verts

Nino, moi et les grains de café verts

Le sourire de la torréfaction : Nicole

La spécialité de Nicole est de servir le client, elle me réserve un accueil chaleureux et m’explique qu’il existe différentes moutures :
– la mouture orientale (fine comme de la farine)
– la mouture filtre (pour nos cafetières électriques)
– la mouture expresso (rien avoir avec What Else)
– la mouture Mélior (c’est le fameux café de mouture épaisse que l’on met dans ces cafetières en verre et que l’on presse manuellement)

cafetières Mélior

Les cafetières Mélior disponibles à la torréfaction

Comptoir à thés

Comptoir à thés

Bref, cette visite fût dépaysante, captivante et m’a immergé dans une histoire de famille qui partage bien plus qu’un « Bon Café »

La recette de ma Réduction Café :

On pourrait citer un bon nombre de recettes à base de café… Mais je préfère vous donner la recette de ma réduction au café… Je m’en suis déjà servi pour accompagner certains de mes plats, notamment le « pressé de foie gras, betterave et réduction moka sidamo » ou bien le « ris de veau glacé au jus de viande, café-cédrat-genièvre »

1/ Préparez un sirop : dans une casserole à feu doux, faire fondre 15gr d’eau avec 15gr de sucre semoule
2/ Préparez le café : faire couler 6 doubles expresso
3/ Ajoutez le café au sirop, porter à ébullition pendant 1 minute, baisser le feu et faire réduire lentement jusqu’à l’obtention d’un sirop épais et brillant
4/ Agrémentez vos assiettes, entrées, plats ou desserts, servez-vous en de décor ou bien de nappage ….

🙂